1) Je suis encore salarié en CDI

Après étude des postes, il n'y a à priori pas de possibilité de reclassement dans l'entreprise. Vous envisagez de vous reconvertir à un autre métier compatible avec votre handicap. Vous pouvez vous former en CIF (congé individuel de formation). Le coût de formation est payé par l'OPACIF et vous bénéficiez de votre salaire pendant la formation qui peut durer un an (ou 1 200h si elle s'échelonne sur plusieurs années).

Attention : le métier que vous envisagez dans le cadre de votre reconversion doit être compatible avec votre handicap. Voir avec le SAMETH ou avec un Point Relais Conseil en évolution professionnelle pour vous aider à réfléchir aux contraintes physiques ou psychologiques du nouveau métier envisagé avant de vous former : y-a-t'il des ports de charge, une station debout ou assise prolongée, une forte pression psychologique alors que vous sortez de dépression, une utilisation importante du coude alors que vous souffrez d'une épicondylite ?...

Vous pouvez aussi demander un bilan de compétences.



Fiche 9 sur le CIF CDI

Fiche 37 sur les adresses utiles

Fiche 7 sur le bilan de compétences
Retour haut de page    

2) Je suis ou j'ai été récemment en contrat à durée déterminée dans le secteur privé ou associatif

Vous pouvez peut-être financer votre formation par le CIF CDD. Le CIF CDD permet de financer le coût pédagogique de la formation et vous percevrez une rémunération pendant la formation qui correspond à la moyenne des 4 mois travaillés.

Conditions principales : vous devez justifier de 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois et de 2 ans de travail dans les 5 dernières années.



Fiche 8 sur le CIF CDD
Retour haut de page    
 

3) J'effectue depuis un certain temps des contrats en intérim

Il existe un CIF TT (congé individuel de formation pour travailleurs temporaires) qui permet de financer le coût de la formation. Vous percevez pendant ce congé une rémunération qui correspond au salaire perçu pendant la mission au cours de laquelle votre demande de CIF TT a été déposée.

 



Fiche 1 sur le CIF TT

Fiche 37 sur les adresses utiles
Retour haut de page    



4) J'ai dû être licencié et je suis maintenant demandeur d'emploi

Vous pouvez suivre une formation financée dans le cadre du programme collectif du Conseil Régional ou de Pôle Emploi. Ces formations sont généralement gratuites pour le demandeur d'emploi avec possibilité de rémunération.

La formation que vous souhaitez suivre ne fait pas partie du programme collectif ?
Vous pouvez bénéficier sous certaines conditions d'un financement individuel par l'Agefiph sous forme d'un co-financement (aide régionale, Pôle Emploi).

Le projet de formation doit être validé par votre conseiller Cap emploi ou Pôle Emploi.



Fiche 34 sur les travailleurs handicapés

Fiche 22 sur la PMSMP (ex EMT)
Retour haut de page    
 

5) Je veux suivre une formation en alternance

Vous êtes en alternance chez l'employeur et en centre de formation. Il faut impérativement trouver un employeur avec lequel vous signez un contrat de travail. Vous êtes rémunéré par l'employeur et la formation est prise en charge. Ce contrat peut être signé sous forme d'un contrat d'apprentissage ou d'un contrat de professionnalisation. L'employeur qui emploie un travailleur handicapé dans le cadre de ces contrats bénéficie d'aides à l'embauche.

Le statut de travailleur handicapé vous permet de signer un contrat d'apprentissage après 26 ans !

Pour trouver un maître d'apprentissage :


Fiche 14 sur le contrat d'apprentissage

Fiche 15 sur le contrat de professionnalisation
Retour haut de page    

6) Je ne peux pas me déplacer facilement pour aller en formation à cause de mon handicap

Pensez aux formations par correspondance. Les cours arrivent chez vous et vous pouvez faire des stages pratiques localement dans le cadre de votre formation.

Attention au sérieux et au coût des formations. Les organismes publics proposent la plupart du temps des formations moins chères et bien suivies sur le plan du contenu pédagogique.



Fiche 16 sur les cours par
correspondance
Retour haut de page    

7) Je veux utiliser mon expérience professionnelle pour obtenir un diplôme et un niveau de formation

Même si vous ne pouvez plus exercer votre métier, vous pouvez utiliser votre expérience passée pour obtenir un diplôme par la VAE (validation des acquis de l'expérience). L'obtention d'un diplôme permet de donner un niveau de formation (CAP, Bac, Bac+2...), parfois nécessaire pour entrer dans une autre formation, pour obtenir un emploi ou accéder à un concours administratif et aller vers un poste peut-être moins pénible et davantage compatible avec votre handicap. Pour plus d'information, vous pouvez contacter un Point Relais Conseil en VAE.

Exemple : l'expérience acquise dans votre ancien métier vous permet de valider un Bac Pro commerce ou un Titre Professionnel Vendeur Conseil en magasin alors que vous n'aviez qu'un CAP vente. L'un ou l'autre de ces diplômes vous permettra de postuler sur le poste d'assistant d'éducation (surveillant en collège ou lycée). Ce poste nécessite le Bac et est accessible sans formation, sous forme d'un contrat renouvelable pendant 6 ans. Il n'exige pas, sur le plan physique, une trop grande pénibilité.



Fiche 35 sur la VAE

Fiche 5 sur l'assistant d'éducation

Fiche 20 sur la reconnaissance des diplômes étrangers

Ma Solution Formation : Document conçu par la MIP de Louhans (www.mip-louhans.asso.fr)
Ces informations sont fournies à titre indicatif. Elles n'ont pas de valeur légale ou réglementaire.