1) Je veux me perfectionner dans mon métier

En tant qu'artisan, vous cotisez pour la formation professionnelle. Vous pouvez donc en retour bénéficier d'une formation. Deux fonds de formation peuvent prendre en charge des formations :

  • Le Conseil de la formation de la Chambre régionale des métiers et de l'artisanat (CMAR).
  • Le FAFCEA si la formation que vous souhaitez faire ne fait pas partie des priorités de la CMAR.

Votre conjoint (collaborateur ou associé) peut aussi bénéficier des formations financées par le FAFCEA ou la CMAR.


Fiche 4 sur les artisans
Retour haut de page    

2) Je veux obtenir un diplôme en rapport avec mon métier

Vous voulez vous qualifier en préparant un diplôme qui permettra d'étendre votre activité ou vous voulez augmenter votre niveau de compétences en suivant un BP (Brevet Professionnel), un BM (Brevet de maîtrise) en rapport avec votre métier...

La CMAR et le FAFCEA ont des modalités et des taux de prise en charge différents.

Pour les conjoint(e)s d'artisans qui occupent des tâches administratives dans l'entreprise, pensez au diplôme de l'ADEA (assistant de dirigeant d'entreprise artisanale) qui valide l'équivalent d'un Bac secrétariat tout en vous professionnalisant. Ce diplôme est organisé par les chambres de métiers.

Pensez aux cours par correspondance qui offrent la possibilité de passer des diplômes en dehors de votre temps de travail.

La CMAR et le FAFCEA ont des modalités et des taux de prise en charge différents.


Fiche 4 sur les artisans

Fiche 16 sur les cours par correspondance
Retour haut de page    
 

3) Je veux valoriser mon expérience professionnelle en obtenant un diplôme

Vous avez 3 ans d'expérience professionnelle en rapport avec votre métier et vous n'êtes pas diplômé ?

Vous pouvez peut-être obtenir un diplôme (BPREA, CAP espaces verts, BP travaux forestiers...) par la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE). Le diplôme peut vous être utile, notamment si vous souhaitez arrêter votre activité. La démarche de VAE peut être menée tout à fait parallèlement à votre activité professionnelle. Vous pouvez faire financer le coût de la démarche par le VIVEA.

Pour vous informer sur la VAE et être aidé dans la recherche du diplôme correspondant à votre expérience, contacter un Point Relais Conseil (PRC VAE).



Fiche 35 sur la VAE

Fiche 37 sur les adresses utiles

Retour haut de page    

4)Je veux préparer un diplôme ou suivre une formation qui n'est pas en rapport avec mon métier

Si ce nouveau métier relève du secteur de l'artisanat (par exemple un(e) esthéticien(ne) qui devient coiffeur(se)), le FAFCEA pourra prendre en charge votre formation dans la limite d'un certain coût horaire.

S'il s'agit d'une formation par correspondance qui n'est pas en rapport avec votre métier (préparation d'un diplôme, préparation des sélections d'entrée dans les formations sanitaires et sociales, préparation de concours administratifs), le coût sera à votre charge.

Attention lorsque vous choisissez de préparer des diplômes par correspondance. Pour valider le diplôme, il faut en général faire des stages pratiques. Pour un CAP "Petite Enfance" par exemple, il faut prévoir 12 semaines de stages, 8 pour un BTS PME/PMI. Questionnez- - vous avant de vous engager pour savoir si vous aurez le temps d'effectuer ces stages pratiques.

Pensez aussi aux cours du soir. Les cours, dispensés le soir et/ou le samedi matin, permettent, sur une ou plusieurs années, d'obtenir un bac ou un diplôme supérieur (jusqu'à Bac + 5). Voir avec l'organisme si l'offre de formation proposée correspond à ce que vous cherchez.



Fiche 4 sur les artisans

Fiche 16 sur les cours par correspondance

Fiche 17 sur les cours du soir
Retour haut de page    



5) Je dois me reconvertir. Cela n'a pas été possible pendant que j'étais artisan.

Vous avez un problème de santé, votre activité rencontre un problème économique. Vous voulez arrêter et vous reconvertir dans un autre secteur mais vous n'avez pas pu vous libérer pendant que vous étiez en activité ou la formation que vous vouliez faire ne pouvait pas être financée dans le cadre de votre statut d'artisan.

Si vous cessez votre activité, vous pouvez vous inscrire comme demandeur d'emploi et bénéficier d'une formation financée dans le cadre du programme collectif du Conseil Régional de Bourgogne et/ou Pôle Emploi. Le coût de la formation est pris en charge et vous pouvez obtenir une rémunération, même si vous n'avez pas droit aux indemnités chômage (rémunération forfaitaire de 652€ maximum). Vous pouvez peut-être aussi bénéficier d'un financement individuel par le Conseil Régional ou Pôle emploi. Voir avec le conseiller Pôle Emploi.

Avant de vous reconvertir, besoin de faire le point ? de discuter de la solution la plus adaptée à votre situation ? des débouchés du nouveau métier envisagé ? prendre rendez-vous avec une MIFE/MIP.



Fiche 23 sur le financement par le Conseil Régional

Fiche 24 sur le financement par Pôle Emploi

Fiche 32 sur la rémunération des stagiaires

Fiche 37 sur les adresses utiles

Ma Solution Formation : Document conçu par la MIP de Louhans (www.mip-louhans.asso.fr)
Ces informations sont fournies à titre indicatif. Elles n'ont pas de valeur légale ou réglementaire.