Mission d'Information Professionnelle

Vous êtes ici : Accueil Les financements Selon mon statut Je suis demandeur d’emploi

Je suis demandeur d'emploi

○○○ Je cherche une formation gratuite et rémunérée ○○○​

Où trouver la liste des formations gratuites et rémunérées ?

Bon à savoir : comment découvrir le métier avant de se former ?
Mieux vaut vérifier si le métier vous convient (surtout s’il s’agit d’une reconversion) avant de faire une formation. Vous pouvez faire une PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel). Il s’agit d’un stage pratique de découverte du métier pour vérifier s’il vous convient. Cette vérification est particulièrement importante si vous avez des problèmes de santé.
  En savoir plus sur la PMSMP

Voir la fiche complète : PMSMP

Est-ce que je suis rémunéré pendant la formation ?

soit vous percevez l’allocation chômage (ARE) : votre allocation est maintenue pendant la formation.
Si elle s’arrête en cours de formation, possibilité d’une rémunération forfaitaire qui s’appelle RFF (Rémunération de Fin de Formation) (723,36 € maxi) sous certaines conditions.

soit vous ne percevez pas l’allocation chômage : dans ce cas, vous pouvez bénéficier d’une rémunération, différente selon votre situation et selon qui finance la formation :
La formation est financée par le Conseil Régional
La formation est financée par France Travail

Pour définir un projet et se remettre à niveau avant la formation.

Vous pouvez entrer :
• sur le DAQ 2.O
• à l’école de la deuxième chance

Vous avez des difficultés pour lire et écrire ?

Vous pouvez suivre le DFL (Dispositif de Formation Linguistique)

Vous ne trouvez pas la formation que vous souhaitez dans la liste des formations gratuites et rémunérées.

Il y a peut-être d’autres solutions de financement :
• alternance
• PTP pour CDD
• formation directe en entreprise
• aide individuelle de France Travail
  Consultez toutes les possibilités en retournant au sommaire.

○○○ Je veux utiliser mon CPF ○○○​

J’ai de l’argent sur mon compte personnel de formation (CPF) et je souhaite faire une formation.

Avez-vous créé votre compte ?

Mode d’emploi sur CPF créer son compte

Le CPF, pour quelles formations ?

1. pour financer le permis B ou faire une formation courte : permis du transport routier (C, CE, D, taxi…), une FIMO, un CACES, une formation en langue ou en bureautique (pour préparer une entrée en formation par exemple, …). La formation peut être en centre ou à distance.

2. pour financer une partie de diplôme ou un bloc de compétences

3. La formation est finançable par votre CPF uniquement si elle est proposée sur le site

C’est pourquoi, il faut :
• bien réfléchir à la réelle utilité de votre formation avant d’acheter
• bien comparer les offres sur la plate-forme CPF car les formations proposées peuvent avoir des coûts très variables pour le même nombre d’heures!

Attention!
Les « arnaques sont nombreuses » : ne répondre à aucun démarchage par mail, téléphone, SMS.
Pour un achat sécurisé, il est nécessaire maintenant de créer son identité numérique pour pouvoir acheter une formation.

Vous n’avez pas suffisamment sur votre compte CPF ?

France Travail peut compléter votre CPF si votre conseiller(ère) valide votre projet voir abondement France Travail

Vous pouvez bénéficier de crédits supplémentaires sur votre CPF si vous avez :
• des points de pénibilité abondement C2P (1 point = 500€)
• une rente d’incapacité obtenue depuis moins de deux ans CPF abondement AT/MP (jusqu’à 7 500€)

Il y a peut-être d’autres solutions de financement :
• alternance
• PTP pour CDD
• formation directe en entreprise
• aide individuelle de France Travail
  Consultez toutes les possibilités en retournant au sommaire.

Suivre une formation financée par le Conseil Régional ou France Travail

Le Conseil Régional ou France Travail proposent des formations gratuites et rémunérées que vous pouvez suivre après votre CDD (ou votre mission d’intérim).
  + d’infos dans la section Je cherche une formation gratuite et rémunérée.
Si votre emploi le permet, elles peuvent même être suivies pendant le contrat et cumuler travail et formation à condition que l’emploi n’empiète pas sur le temps de formation voir rémunération par le Conseil Régional ou par France Travail.

○○○ Je suis en CDD : je veux me former après mon CDD avec un meilleur salaire ○○○​

Vous voulez vous former après votre CDD dans de bonnes conditions de salaire ? Ou vous voulez faire une formation dont le coût dépasse votre CPF ? Vous pouvez peut-être prétendre au PTP/CDD (Attention : la formation doit financer une reconversion).

Quelles conditions remplir ?

Vous justifiez de 4 mois de CDD dans le secteur privé dans les 12 derniers mois ? Vous pouvez peut-être prétendre au projet de transition professionnelle (PTP/CDD) pour faire une formation après votre CDD (possible pendant le CDD sur temps de travail seulement si accord de l’employeur).
  En savoir plus sur le PTP CDD

Voir la fiche complète : PTP CDD

Bon à savoir
Possible hors temps de travail pour une formation à distance par exemple voir Je veux me former à distance.
  En savoir plus sur les formations à distance

Voir la fiche complète : Formations à distance

Quel intérêt de faire un PTP/CDD ?

la formation peut être prise en charge si on n’a pas trouvé de formation déjà financée avec un autre financement.
vous percevez le salaire des 4 derniers mois travaillés pendant la formation (plus favorable en général que l’allocation chômage).

Qui prend en charge ?

L’organisme qui prend en charge le coût de formation et la rémunération est Transition Pro Bourgogne Franche Comté.
Pour prétendre à la formation, il faut constituer un dossier et bien argumenter votre choix de formation.

Faire un stage pour bien argumenter votre dossier de PTP/CDD

Avant de monter votre dossier PTP/CDD : faites des stages pratiques pour découvrir le nouveau métier dans lequel vous voulez vous reconvertir pour être sûr qu’il vous convient et ne pas vous tromper. Ces stages s’appellent des PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel).
Cette vérification est particulièrement importante si vous avez des problèmes de santé.
  En savoir plus sur la PMSMP

Voir la fiche complète : PMSMP

Bon à savoir : le PTP aussi pour les intérimaires.
Vous devez justifier d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :
• 1 600 heures travaillées dans la branche sur une période de référence de 18 mois,
• Dont 600 heures, sur cette même période, dans l’entreprise de travail temporaire ou le groupe d’entreprises de travail temporaire, dans lequel est déposé la demande du congé.
L’ancienneté s’apprécie, toutes missions confondues.

○○○ Je veux me former à distance ○○○​

Vous n’êtes pas disponible pour vous former en centre (présentiel) car vous êtes en CDD, en intérim ou à temps partiel ? Vous êtes toujours inscrit à France Travail?

Vous pouvez suivre une formation à distance :
• avec des organismes publics comme le CNED qui est géré par l’éducation nationale ou le CNPR géré par le ministère de l’agriculture
• par les universités (site )
• ou d’autres organismes privés
  En savoir plus sur les formations à distance

Voir la fiche complète : Formations à distance

Attention!
Bien se renseigner sur la qualité de la formation, surtout dans le domaine privé. Demandez quel est le taux de réussite à l’examen, s’il existe un suivi individuel par un enseignant ou un formateur …
Vous avez droit à un délai de rétractation si vous vous rendez compte que vous vous êtes trompé :
• vous avez payé sans CPF voir formations à distance
• vous avez payé avec votre CPF voir annuler la formation CPF

Comment se déroule la formation ?

Le suivi de la formation est différent selon l’organisation de la formation (bien se renseigner auprès de l’organisme avant) :
• quand on le souhaite (week-end, temps libre). On dit que la formation est asynchrone
• ou sur des temps précis en visio avec un groupe de stagiaires par exemple. On dit que la formation est synchrone.

Attention!
Certaines formations, surtout si elles préparent à un diplôme, ont des périodes pratiques obligatoires parfois de plusieurs semaines (par exemple CAP AEPE petite enfance à 14 semaines de stage !).
Il faut s’assurer, avant de faire la formation, que vous pourrez suivre les périodes pratiques, surtout si vous travaillez à côté.

Comment financer les formations ?

soit par le CPF si elle est enregistrée sur le site voir CPF chercher la formation.
soit dans le cadre d’un PTP si vous êtes en CDD et si vous remplissez les conditions.
  + d’infos dans la section Je suis en CDD. La formation peut se faire sur ou hors temps de travail voir PTP.
soit par France Travail dans le cadre d’un financement individuel (AIF)  si le conseiller valide le projet de formation
soit en auto-financement si aucune prise en charge n’est possible (souvent le cas pour les formations au bien-être).

○○○ Je veux faire reconnaître mon expérience pour obtenir un diplôme ○○○​

Vous pouvez peut-être obtenir un diplôme grâce à votre expérience passée ou présente en faisant une validation des acquis de l’expérience (VAE).
Par exemple, vous avez été assistante maternelle, vous pouvez peut-être obtenir un CAP AEPE (ex petite enfance), si vous avez travaillé dans le commerce, vous pouvez valider un Bac de commerce…

Quel diplôme valider ?

On peut valider, selon son expérience, un diplôme de niveau 3 (niveau CAP) jusqu’au niveau 7 (Bac + 5/master) et quelque soit le ministère : Education nationale, Ministère du travail (titres professionnels), Ministère de l’agriculture, Ministère de la santé, des diplômes de jeunesse et sport, du secteur social…

Actuellement, il faut justifier d’un an d’expérience en rapport avec le diplôme (conditions d’ancienneté en cours de modification).

Vous devez également amener la preuve de votre expérience (même bénévole). Des périodes de stage pratique peuvent aussi être prises en compte dans l’expérience.
  En savoir plus sur la VAE

Voir la fiche complète : VAE

Combien coûte la VAE ?

La VAE peut avoir un coût :
• pour la recevabilité (frais d’inscription)
• pour le passage devant le jury
• pour l’accompagnement
Mais ces frais peuvent être pris en charge pour les demandeurs d’emploi par le Conseil régional et/ou par France Travail voir VAE.

Qui peut vous aider ?

Les points relais conseil, mis en place par le Conseil Régional de Bourgogne Franche Comté, peuvent vous informer gratuitement, de manière neutre et anonyme, sur ce dispositif et vous aider à identifier le bon diplôme.

Bon à savoir : la VAP.
Si vous souhaitez intégrer une formation universitaire et que vous n’avez pas le niveau requis (par exemple vous n’avez pas la licence pour entrer en master), renseignez-vous sur la VAP (Validation des Acquis Professionnels), à ne pas confondre avec la VAE.

Vous êtes étranger ?

vous pouvez faire une VAE, y compris si votre expérience est à l’étranger, à condition de fournir les preuves de votre activité (contrats de travail, fiches de paie, certificats de travail), traduites par un traducteur assermenté.
  En savoir plus sur le traducteur assermenté

si vous possédez déjà un diplôme à l’étranger et que vous voulez le faire reconnaître en France, pensez à demander une attestation de comparabilité auprès de l’ENIC-NARIC.

si vous possédez un diplôme universitaire obtenu à l’étranger, vous pouvez aussi faire une VES (Validation des Etudes Supérieures) si vous voulez faire reconnaître votre diplôme en France.
  En savoir plus sur les diplômes étrangers

Voir la fiche métier : Traducteur assermenté

Voir la fiche complète : Diplômes étrangers

○○○ Je veux faire un stage pratique pour découvrir ou vérifier un métier ○○○​

Vous voulez faire une formation pour vous reconvertir mais vous voulez savoir avant si le métier va vous plaire ou vous convenir (par exemple si les gestes de travail sont compatibles avec vos problèmes de santé). Vous pouvez faire un stage pratique appelé PMSMP (période de mise en situation en milieu professionnel).

Comment ça marche ?

Ce dispositif permet de faire un stage de découverte ou de vérifier un métier sur une période de quelques heures à 15 jours (1 mois exceptionnellement).

Bon à savoir
Ce stage n’est pas rémunéré. Par contre, vous conservez vos allocations chômage pendant la PMSMP.
Cette période de stage n’est pas à déclarer à la fin du mois au moment de l’actualisation.
Vous et l’entreprise êtes couvertes par une convention de stage.
En savoir plus sur la PMSMP

Voir la fiche complète : PMSMP

○○○ Je veux me former en alternance ○○○​

Vous préférez être formé en partie dans l’entreprise, en partie en formation tout en étant rémunéré?

Deux contrats sont possibles :

• le contrat d’apprentissage pour toute personne de 16 à 30 ans (aucune condition d’âge si vous avez la reconnaissance de travailleur handicapé)
  En savoir plus sur le contrat d’apprentissage

• le contrat de professionnalisation si vous avez entre 16 ans et l’âge de départ en retraite
  En savoir plus sur le contrat de professionnalisation

Voir la fiche complète : Contrat d'apprentissage (secteur privé)

Voir la fiche complète : Contrat de professionnalisation

Le principe

Vous êtes salarié de l’entreprise (vous avez donc un contrat de travail) et vous alternez en général périodes en centre de formation et périodes en entreprise.

La rémunération

Elle varie selon que vous avez plus ou moins de 26 ans :
• moins de 26 ans, elle est variable selon votre âge
• plus de 26 ans, elle est au minimum au SMIC et peut être plus favorable selon la convention collective en vigueur dans la profession
voir apprentissage, voir contrat de professionnalisation.

Des aides pour l’entreprise qui vous emploie

L’entreprise bénéficie d’aides différentes si elle signe avec vous un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Bon à savoir
Trouver une entreprise en contrat en alternance n’est pas toujours facile. Où trouver un employeur ?
Faîtes-vous connaître en faisant un stage pratique de découverte : la PMSMP.

Vous n’avez pas trouvé d’employeur ?

Vous pouvez peut-être bénéficier d’une formation gratuite et rémunérée financée par France Travail ou par le Conseil régional.
  + d’infos dans la section Je cherche une formation gratuite et rémunérée.

○○○ Je veux être formé directement dans l’entreprise ○○○​

Vous trouvez une offre d’emploi très proche de vos qualifications et/ou de vos compétences mais il manque quelques connaissances qui pourraient être apprises directement dans l’entreprise pour vous adapter au poste de travail proposé. Il existe deux mesures de France Travail adaptée à ce genre de situation et qui peut être proposée par l’entreprise : l’AFPR (action de formation préalable au recrutement) ou la POEI (préparation opérationnelle à l’emploi individuelle).

Comment ça marche ?

L’entreprise vous forme au poste de travail proposé pendant 3 mois maximum (période variable, selon le poste et en concertation avec l’employeur et France Travail). L’employeur doit proposer un plan de professionnalisation.

Quelle rémunération ?

La personne recrutée est toujours demandeuse d’emploi. Elle est rémunérée :
• soit par ses allocation chômage si elle en perçoit
• soit par une rémunération forfaitaire de 685€ maximum le temps de la période de formation dans l’entreprise si elle ne perçoit pas d’allocation.

Et après ?

Après l’AFPR, l’entreprise doit proposer un contrat entre 6 et 11 mois à l’issue de cette période.
Bien sûr, elle peut embaucher le salarié en CDI à l’issue de cette période de 6 à 11 mois. Après une POEI, l’entreprise doit proposer un contrat de 12 mois minimum ou un CDI.
  En savoir plus sur l’AFPR

Voir la fiche complète : AFPR et POE

Bon à savoir
La PMSMP qui est un stage pratique pour découvrir ou vérifier un métier, peut permettre de négocier par la suite une AFPR. C’est un bon moyen de se faire connaître. Cette PMSMP peut même être PMSMP-PR (préalable à l’ambauche). Dans ce cas, elle dure une semaine maximum.
  En savoir plus sur la PMSMP

Voir la fiche complète : PMSMP

○○○ Je veux me former aux métiers d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture, d’AES ou d’ambulancier ○○○​

Gratuité des formations

Le Conseil Régional finance sous certaines conditions ces 4 formations pour les demandeurs d’emploi. Ce qui veut dire que le coût de formation est gratuit pour les demandeurs d’emploi selon certaines conditions.

Attention!
Consultez chacune des fiches métiers (voir ci-dessus) en fonction de la formation choisie car les conditions varient pour chaque formation selon la situation du stagiaire (niveau, statut et type de diplôme, date de démission…). Les conditions varient aussi selon que les formations sont suivies entièrement ou en cursus partiel.

Bon à savoir
Découvrez ou vérifiez le métier avant de commencer la formation pour être sûr de ne pas vous tromper en faisant une PMSMP (stage pratique). Ce stage est très utile pour la sélection par les écoles.
  En savoir plus sur la PMSMP

Voir la fiche complète : PMSMP

Quelles rémunérations ?

Ces formations donnent droit (sous conditions) à des rémunérations même si le stagiaire ne bénéficie pas d’allocations chômage :

• soit vous percevez l’allocation chômage (ARE) : votre allocation est maintenue pendant la formation. Si elle s’arrête en cours de formation, possibilité d’une rémunération forfaitaire qui s’appelle RFF (Rémunération de Fin de Formation) de 723,36€ maxi, sous certaines conditions.

• soit la personne ne perçoit pas l’allocation chômage et elle peut, sous certaines conditions, bénéficier de la rémunération du Conseil Régional.

○○○ Je veux me former à d’autres métiers sanitaires et sociaux ○○○​

Quels diplômes sont concernés ?

Gratuité des formations

Le Conseil Régional finance ces formations. Ce qui veut dire que le coût de formation est gratuit pour les demandeurs d’emploi.

Quelle rémunération pendant la formation ?

soit vous percevez l’allocation chômage (ARE) : votre allocation est maintenue pendant la formation. Si elle s’arrête en cours de formation, possibilité d’une rémunération forfaitaire qui s’appelle RFF (Rémunération de Fin de Formation) 723,36€ maxi, sous certaines conditions.

soit la personne ne perçoit pas l’allocation chômage à la date d’entrée en formation. Dans ce cas, les études sont gratuites mais sans rémunération.

○○○ Je veux créer une entreprise ○○○​

Vous êtes demandeur d’emploi et vous voulez créer votre entreprise.

Vous pouvez bénéficier, selon certains critères :

• d’aides à la création d’entreprises (acre, arse…) (fiche en cours). Des aides supplémentaires peuvent être accordées si vous êtes reconnu travailleur handicapé.

• de formations gratuites et rémunérées pour vous aider à créer votre entreprise.

• de prestations de France Travail pour avoir une aide et un suivi pour créer son entreprise.

• au maintien de votre rémunération selon certaines conditions.